📣 Chers Parents, 📣

Nous espérons que vous, ainsi que vos enfants et votre entourage, avez pu vous tenir à l’écart de l’épidémie du Coronavirus. Aux cas ou certains d’entre vous ont été touchés, nous leur souhaitons tous nos vœux pour un prompt rétablissement au nom de l’Association des parents d’élèves du LFHED (APE section française).

- Nous avons entamé le dialogue dès Mars 2020 avec la direction de l’école au sujet des frais de scolarité et des autres frais annexes pour le 2ème et 3ème trimestre. En effet, nous recevons de nombreuses sollicitations de parents à ce sujet qui se questionnent sur le montant qui leur sera facturé mais aussi sur l’échéance de ces facturations . Étant donné le caractère général de ce sujet, L’APE section française s’est d’ailleurs rapprochée de l’APE section grecque pour adopter une position commune dans le dialogue avec la direction du LFHED.
Étant donné les incertitudes qui existaient jusqu’à présent quant à la date de fin du confinement, nous étions dans une situation d’attente. Les annonces récentes du Gouvernement Grec nous permettent maintenant de discuter concrètement avec la direction de l’école et notre première réunion de travail a eu lieu le 30/04.

- D'ores et déjà rappelons que la directive ministérielle publiée le 8 Avril dernier garantit aux familles le paiement au prorata des frais de transport, de cantine et des activités extra-scolaires. De plus cette directive laisse à chaque établissement privé le soin de négocier avec les parents les frais de scolarité suivant le programme d’enseignement à distance de chaque établissement, en sachant que les modalités d’une telle négociation ne sont pas encore clairement définies. Cependant, ce qui est clair dans cette de directive, c’est que la réduction des frais de scolarité n’est pas une décision unilatérale prise par l’établissement ou les parents mais une décision prise en commun accord. L’APE l’a rappelée à la direction de l’école dans un email daté du 8/04.

- Lors de la réunion du 30/04, nous avons présenté à la direction de l’école les paramètres à prendre en compte, selon nous, dans notre discussion :
▪ le pro-rata des jours scolarisés et non scolarisés en raison du confinement en tant que mesure objective de base.
▪ le programme de continuation des études à distance mis en place par le LFHED et ce probablement par niveau de classe en sachant que la continuité pédagogique offerte est loin d’un enseignement en classe, malgré les efforts des enseignants et de la direction, que nous apprécions. Cette remarque s’applique pleinement pour l’école maternelle, par exemple, où l’utilisation de plateforme virtuelle est extrêmement limitée.
▪ le budget familial des parents d’élèves qui a été lourdement impacté par le confinement avec ses possibles conséquences sur les délais de paiement des frais de scolarité et sur les inscriptions pour l’année prochaine.
▪ La position de l’AEFE en sachant que les directives gouvernementales publiées en Grèce ne peuvent être ignorées.
▪ L’ impact financier pour le LFHD sachant qu’une enveloppe de 100 millions d’euros a été d’ores et déjà approuvée par le Gouvernement Français pour le soutien des établissements français à l’étranger avec une attribution des fonds basée sur une approche cas par cas.

Suite à cette première réunion où représentants de parents d’élèves et direction de l’école ont eu l’occasion de partager leurs points de vue, il a été convenu de tenir une seconde réunion le 5/05 afin d’arriver à un consensus, dans l’intérêt mutuel des parents et du lycée.

- Lors de la reunion du 5/05 la direction de l’école a confirmé les points suivants:

▪ Tous les frais extra-scolaires (cantine, transport et AES) seront calculés et déduits au prorata des jours scolarisés pour le 2ème et 3ème trimestre.
▪ Les frais d’inscriptions aux examens seront remboursés à 100% pour les examens de terminale et DNB et à 50% pour les examens de première.
▪ Les paiements effectués par les parents pour les voyages scolaires seront intégralement remboursés, à l’exception du voyage à Dublin qui est maintenu pour l’instant.
▪ La proposition de l’APE - section française pour la réduction des frais de scolarité du 3ème trimestre était de 30% pour les enfants de la maternelle et 25% pour les enfants du primaire, gymnase et lycée. Finalement la direction de l’école a décidé que les frais seront diminués de 10% pour les enfants du primaire, gymnase et lycée et de 20% pour les enfants de maternelle pour tenir compte des diminutions de frais de fonctionnement induits par la fermeture de l’école.


L’APE – section française 🇫🇷 prend acte des décisions de la direction, sans donner son accord.

L’APE – section grecque 🇬🇷 fait de même.

L’ajustement pour tous ces frais, pour le 2ème trimestre qui ont été déjà facturés, et pour le 3ème trimestre, sera effectué sur la facture du 3ème trimestre.
Cette facturation sera envoyée aux familles à partir du 11/05.

En conclusion de cette réunion, il a été décidé d’un commun accord :

- L’APE – section française organisera dans les prochains jours un sondage avec les parents d’élèves de la section française afin d’évaluer au mieux les problèmes financiers des parents d’élèves (hors boursiers)

- Mr Ganier, le proviseur de l’école, demandera des précisions quant au contenu de l’aide financière de 100 millions d’euros allouée par le Gouvernement français pour les établissements de l‘AEFE.

- Mr G Tselentis, président de l’APE section grecque, propose une rencontre avec l’Ambassadeur de France en Grèce.

- L’impact financier de la crise pandémique actuelle sur le budget de l’école sera revu en détail lors du prochain conseil d’établissement (courant Mai).

- La direction de l’école va envoyer à tous les parents d’élèves une note explicative sur tous les aspects financiers présentés ci-dessus.

Enfin, l’APE est en parfait ⚠️ désaccord ⚠️ avec la lettre envoyée par la direction de l’école le 6 mai qui souligne que l’APE apporte son soutien aux décisions prises pour la facturation des frais de scolarité du 3ème trimestre.


Gilles Gambade
Président de l’APE - LFHED/Section française